Publié : 4 septembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Nouveaux bac STI2D, STD2A et STL

Dans le cadre de la réforme du lycée, les bacs STI (sciences et technologies industrielles) sont rénovés avec une nouvelle appellation STI2D (sciences et technologies industrielles et du développement durable) ainsi qu’un nouveau programme dont le fondement conceptuel part de la réalisation de projets concrets pour atteindre une modélisation qui abordent les notions abstraites. En outre, l’approche « MEI »–Matériaux et structures, Ėnergie, Information - s’applique à tous les domaines techniques ; elle évite ainsi une spécialisation précoce et elle permet toutes les poursuites d’études dans l’enseignement supérieur industriel. Ce nouveau bac STI2D se décline néanmoins en quatre spécialités : SIN – Système d’Information et Numérique (objectif : explorer l’acquisition, le traitement, le transport, la gestion et la restitution de l’information - voix, données, images-), AC – Architecture et Construction (objectif : participer à une étude architecturale dans une démarche de développement durable), ITEC – Innovation Technologique Ėco Conception (objectif : étudier et rechercher des solutions techniques innovantes relatives aux produits manufacturés), EE – Energie et Environnement (objectif : explorer la gestion, le transport, la distribution et l’utilisation de l’énergie). Sur Pont-Audemer, le bac STI2D sera proposé au Lycée Prévert, avec deux enseignements de spécialité, ITEC et EE.
Dans les bacs STI, une place à part était accordée au bac STI arts appliqués, qui devient le bac STD2A, Sciences et Technologies Design et Arts Appliqués qui propose en classe de 1ère 14h de design et arts appliqués et en terminale 18h hebdomadaires dont une heure effectuée en langue anglaise et de la philosophie (2h), 3h de mathématiques, de physique-chimie, de français et de LV1/LV2, 2h d’histoire-géographie, d’EPS et d’accompagnement personnalisé et 10h annuelles de vie de classe.
Le bac STL (sciences et technologies de laboratoire) est également restructuré, avec deux spécialités : biotechnologies et sciences physiques et chimiques en laboratoire. Des enseignements obligatoires communs aux deux spécialités en mathématiques, physique-chimie, français, LV1/LV2, histoire-géographie, EPS, accompagnement personnalisé, heures de vie de classe ; des enseignements spécifiques : chimie, biochimie, sciences du vivant, mesure et instrumentation, mathématiques, physique-chimie et enseignement technologique en LV1 ; les enseignements de spécialité.
Ainsi, avec ses 8 bacs (STI2D, STID2A, STL, ST2S-santé/social, STG, STAV-agronomie/vivant, TMD-musique/danse et Hôtellerie), la voie technologique met l’accent sur les cours théoriques et pratiques, et offre une alternative aux trois bacs généraux, avec également des poursuites d’études dans l’enseignement supérieur

(article paru dans le journal l’Eveil du 10 mai 2011)