Publié : 2 février 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Propreté et environnement

Les métiers peuvent être regroupés en 3 domaines dans ce secteur : la gestion de l’eau, le traitement des déchets et la propreté. En effet, il faut savoir qu’environ 13000 entreprises de nettoyage rassemblent 300 000 salariés et les quelques 7 000 écoentreprises spécialisées dans le traitement des déchets et de l’eau génèrent 420 000 emplois. A ceux là s’ajoutent les services spécialisés des grandes entreprises de la chimie, du pétrole, etc… Ainsi que les collectivités territoriales (communes, communauté ou syndicats de communes,…) qui prennent en charge la gestion des réseaux d’eau potable et la collecte des ordures ménagères. Au travers de 3 exemples nous allons brièvement illustrer les métiers appartenant à ce secteur.
Commençons par l’agent d’entretien du réseau d’eau potable : celui ci veille sur un réseau de canalisations, de réservoirs et de pompes qui distribue l’eau potable depuis l’endroit ou elle est produite, jusqu’aux robinets des usagers. Il surveille et inspecte les conduites remplace les canalisations défectueuses, pose des vannes et des robinets, …effectue les branchements, pose les compteurs et relève les consommations…
Savez-vous ce qu’est un « ripeur » ? Et bien ce professionnel est aussi dénommé, « agent de collecte des déchets managers » en remplacement de l’éboueur… Dorénavant le ramassage des ordures s’effectuent à partir le conteneurs qui sont levés et déversés automatiquement dans un camion-benne. Il faut donc être attentif aux consignes de sécurité, posséder une bonne condition physique pour résister aux intempéries et s’adapter aux horaires décalés…
Terminons par « l’Agent de propreté des locaux » : son objectif n’est pas seulement de nettoyer différents lieux ou surfaces, mais c’est aussi de détruire les virus et les bactéries. C’est ainsi qu’il s’est rendu indispensable dans les établissements de santé (hôpitaux, cliniques, etc …), les sites de production agroalimentaire, les restaurants, les gares, les centres commerciaux ou encore les bureaux en utilisant des outils de plus en plus élaborés sur le plan technologique.
Vous pourrez trouver une présentation plus détaillée de ces métiers ainsi que d’autres dans ce secteur, dans la revue « les métiers de la propreté et de l’environnement » de la collection Voie pro de l’Onisep, consultable au CIO. Ce magazine comporte également un chapitre consacré aux formations allant du CAP au BTS en passant par les bacs pro. Par exemple, l’Académie de Rouen offre une formation au CAP Maintenance et hygiène des locaux (Evreux, le Havre, Maromme) ainsi que le bac Pro Hygiène et environnement (Dieppe, Grand Couronne, le Havre, Maromme, Rouen, Yvetot).

(article paru dans le journal l’Eveil du 02 février 2010)